AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durarara!!
Bienvenue sur Durarara!! Return's!!, basé sur le manga Durarara. N'hésite pas à donner ton avis sur le forum dans la section Questions, Suggestions & Aide, et si le forum te plaît, de t'inscrire ! C'est avec plaisir que nous t'accueillerons sur ce forum déjanté qu'est Drrr!! Return's!!


AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons quelqu'un pour jouer Anri Sonohara de toute urgence ! N'hésitez pas à prendre les personnages secondaires qui ne demandent qu'à être joués ! ^.^

Partagez|

Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


I am

Date d'inscription : 01/01/1970


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 10

MessageSujet: Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya] Lun 17 Aoû - 15:21

Ava se prélasser tranquillement dans le jacuzzi de sa chambre d’hôtel. Les bulles remontaient à la surface de l'eau pour venir éclaboussé le corps de la blonde. Pour la première fois de sa vie, l'écrivaine avait un travail dirigé par un patron. Elle rigola à cette pensée. La libre Ava Igawa avait un boss. Elle resta un moment à savourer son moment dans le jacuzzi. Elle aimait le luxe. Le boulot d'Izaya allait lui rapporter gros apparemment. Le japon lui serait bénéfique sur de nombreux points. Financier, culture, spirituelle et sociale. Le destin avait été généreux cette année. De bonnes ventes pour les livres, des aventures et maintenant cette ville. Une année fructueuse. Son étoile avait bien briller.
Les yeux fermés, concentrer à pensait à ses futurs projets une sonnerie retentit. Elle venait de recevoir un message. On ne pouvait même plus profiter de ses moments de tranquillité.... Tranquillement ? La blonde soupira et se leva pour se diriger vers son lit, là où reposait son téléphone. Elle marcha lentement, mouillant sur chacun de ses pas le sol de la chambre d'hôtel. Ava n'avait pas pris la peine de s'essuyer et de prendre une serviette pour se l'enrouler autour de la taille. Non. Elle aimait se promener complètement nue. C'était bien le seul endroit où cela était autoriser, alors autant en profiter. Délicatement, elle monta sur le sommier et se dirigea vers les oreillers, là où était posé le mobile. Il y avait toujours une bonne raison pour que son téléphone sonne. Éditeur, autre ou …

« Izaya »

Souffla t-elle dans un sourire amusé. Voilà qui était intéressant. Il avait du travail pour elle apparemment. Cela allait être amusant. Rendez-vous demain, à l'adresse qu'il lui avait laisser lors de leur dernière rencontre. Ava referma son portable et le jeta sur l'autre extrémité du lit avant de se laisser allez sur ses coussins. Ce matelas était confortable. Bientôt, elle allait devoir quitter cet endroit. Vu qu'elle avait trouvé une raison de rester à Ikebukuro, elle voulait trouvé une colocation. Histoire de s’intégrer plus socialement à cette ville. L'écrivaine replia ses deux bras pour les mettre au dessus de sa tête. Combien de temps allait-elle rester ici ? Tout le reste de sa vie peut être ? Elle aurait enfin un « chez-soi », un doux foyer reposant et qui inspiré la sécurité. Un rire se glissa hors de sa bouche. Un rire incontrôlable. Quel farce amusante. La blonde se releva et se dirigea vers la baie vitrée qui ouvrait une vue direct sur la ville. Elle posa une main sur le verre renforcé et se dessina un sourire malsain sur le visage. Les lumières des immeubles donnaient au paysage urbain une atmosphère de vie qui était renforcée par les passants toujours plus nombreux dans les rues.
Ikebukuro était un royaume. Dont l'informateur était très certainement le roi. Tout les sujets qui marchaient dans ses avenues ne le connaissait que part sa triste réputation. Tout ses gens. Tout ses êtres humains. Un nouveau rire sournois sortit de la bouche d'Ava. Qui pouvait bien savoir à ce que pensait la blonde ? -Pouvait-elle le savoir elle-même ?-
L'écrivaine ferma les rideaux et éteignit les lumières de sa chambre avant de retourner vers son lit.

Ikebukuro...

Le lendemain, l'employée se leva à une heure inconnue. Le temps n'avait pas d'importance pour elle et Izaya n'avait pas planifié exactement à quel moment de la journée il fallait venir. Ava prit une douche, se prépara et attrapa ses affaires quotidienne avant de sortir pour se dirigeait vers le bureau de son cher patron. Une fois arrivée, elle ne prit même pas la peine de toquer à la porte et rentra directement dans la pièce.

« Ava-chan est dans la place ~ »

Sortit-elle joyeusement et plein d'entrain, presque chantonnant. L'écrivaine avança un peu et s'arrêta une fois posté devant le bureau, à la recherche de son patron. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maîtresse suprême

avatar
I am
Messages : 836
Réputation : 14
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 16
Localisation : Quelque part. ~


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 25

MessageSujet: Re: Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya] Lun 17 Aoû - 16:00

Hey oh, hey oh
on rentre du boulot

▬ IZAYA
FT. AVA IGAWA | [Trop de gâteaux ! Razz] Les yeux d'Izaya étaient tout simplement captivés par cette multitude d'humain qui passaient sous ses yeux. Il était drôle de s'imaginer des choses. Mais pour Izaya, pas besoin d'imaginer ! Il savait tout. Il devait tout savoir sur eux. Lui était le roi, Ikebukuro était son trône, les humains ses sujets. Et ses rares proches étaient sa cour. Cette ville lui offrait tout ce qu'il voulait sur un plateau d'argent, et tandis que certains se pensaient à l'abris, d'autres se sentaient constamment menacés. Il aimait chaque humain, sans exception. Mais peu avaient de la valeur pour lui. Il était supérieur à toutes ces choses, et son orgueil n'avait pas de limite. Il voulait toujours tout contrôler, et il faisait tout pour. Savourant une pomme juteuse, perché sur le haut d'un immeuble, c'est paresseusement qu'il ne travaillait pas à son bureau.

Il devrait tout de même s'y mettre, il le savait. Car il avait déniché d'intéressantes informations... De très intéressantes informations. Après avoir fini de manger sa pomme, celui-ci sauta de son perchoir en sautant sur les rebords des fenêtres pour descendre et sauter sans risquer de se casser une jambe, jetant le trognon dans une poubelle a proximité, un sourire sournois aux lèvres. C'est machinalement qu'il envoya un SMS à sa nouvelle employée, Ava. Elle serait la personne parfaite pour accomplir cette mission. Oh, Béhémot faisait très bien l'affaire, mais le hic est qu'il serait reconnaissable et que toutes les pistes pourraient l'amener à l'informateur.

Car là il n'était pas question de tuer n'importe qui. Cette personne avait bien plus d'atouts en poches qu'autre chose... Non. Il lui fallait quelqu'un qui se fondait dans la masse, comme lui. Mais qui brillait d'une aura que d'autres n'avaient pas. Cette femme, qui était bien plus qu'une humaine à ses yeux, serait parfaite. Il l'aimait plus qu'il aimait un humain normal, et si Izaya appréciait quelqu'un, ce n'était pas pour rien. Il lui avait ordonné de le rejoindre à son bureau sans donner d'heure fixe et s'était rendu à son bureau en sautillant gaiement tel un enfant, son téléphone à la main. « Promenons-nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... ♪  » chantonna-t-il d'une voix joyeuse en fredonnant un air enfantin.

Izaya allait lui montrer ce que valait cette ville. Il lui montrerait son royaume, il lui montrerait pourquoi ils devraient s'incliner devant sa grandeur. Il lui montrerait tout. Il la ferait rêver ! Il lui ferait goûter à tout, il lui montrerait ce que vaut l'humanité !

Une fois arrivé à son bureau, il ne tarda pas à s'affaler sur le canapé en se préparant une tasse de thé pour savourer le jus brûlant coulant de le long de sa gorge, savourant chaque saveur se mélangeant dans sa bouche. Oui... il lui dévoilerait tout. Soudainement, il entendit la porte s'ouvrir. « Ava-chan est dans la place ~ » Il la vit se poster dans le bureau, apparemment joviale. Souriant de manière sournoise, Izaya reposa la tasse sur la table basse avant de se redresser, rejoignant la blonde. « Hello, Ava-chan ! ~ Peux-tu me dire ce qui est bon et mauvais dans ce monde ? Est-ce que la nourriture peut s'apparenter au monde ? Quel goût aurait l'univers à ton avis ? Il y à tant de choses à goûter ! » Fit-t-il d'une voix tout aussi joviale avant de se poster de l'autre côté du bureau, se penchant vers elle dans une expression malicieuse.

«J'ai quelque chose pour toi... ce sera notre petit secret ~ Pour commencer à échapper à l'ennui, il faut bien commencé par quelque chose de nouveau, mh ? Enfin... je vais te raconter une histoire, Ava ! Si un cuisinier se trompait d'ingrédient pour faire un gâteaux savoureux... et qu'il en faisait plein qui seraient immangeables, serai-tu contente ?! Ce mauvais ingrédient rends ces petits gâteaux si fades. Le cuisinier a besoin d'une leçon, pas vrai ? » Izaya parlait à la manière d'un gosse, oui. Mais aussi sous forme d'énigme. Personne ne pouvait le comprendre ainsi. Sauf elle. Et son rôle à elle, c'était de réparer l'erreur du cuisiner. « Il faut virer ce terrible cuisinier. Tu ne peux pas laisser passer ça... pas vrai, Ava-chan ? ~» Continua-t-il dans un rictus sadique.

C'était clair et net. Elle devait comprendre.
Et réussir.

~
FICHE PAR DITA | EPICODE

________________________

The journey toward evil begins with a single step
Izaya t'énerve en #c02222
(c) Zerochan


Dernière édition par Izaya Orihara le Mar 22 Sep - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.org


I am

Date d'inscription : 01/01/1970


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 10

MessageSujet: Re: Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya] Sam 29 Aoû - 17:07

Izaya apparu en se relevant de son canapé avant de rejoindre son employée à son bureau. Le sourire sournois qu'il avait d'habitude ne le quitter pas se voyait sur son visage. Il se dirigea dans sa direction, son sourire toujours plaqué sur les lèvres.

« Hello, Ava-chan ! ~ Peux-tu me dire ce qui est bon et mauvais dans ce monde ? Est-ce que la nourriture peut s'apparenter au monde ? Quel goût aurait l'univers à ton avis ? Il y à tant de choses à goûter ! »

Sa voix traduisait de la bonne humeur, en tout cas, cela y ressemblait. Ava sourit à cette remarque. Cet homme avait des pensées similaires à elle. Il avait dû lui aussi, ressentir ce frisson dans tout son corps, cette délicieuse sensation que vous paralysent les sens, qui vous fait tomber dans un cercle vicieux au goût incroyablement surnaturel. Car cette sensation, ce goût sur la langue qui vous enivre l'esprit, oui, celui là même, il n'y avait aucun mot humain pour le décrire. Rien d'assez fort, d'assez exacte pour poser une définition, un mot ou même ne serais-ce qu'une lettre. Rien. Ava ne l'avait jamais trouvé, ce langage qui permettait de décrire l'inhumain. Mais peut-être que lui, le savait. Dans son roman « Moi, Lucifer » Glen Duncan parle d'une langue angélique, qui pouvait décrire des choses dont les hommes n'ont conscience. Peut-être que c'était cette langue là qu'Ava chercher... Peut-être. Attendre la mort pour pouvoir la parler serait tellement stupide. Mais sûrement obligatoire. A moins que quelqu'un d'autre la connaisse. Et si il y avait une langue angélique, y avait-il un langage démoniaque ? Peut-être pas, vu qu'à l'origine, Lucifer est un ange.
Bien qu'il soit plus jeune qu'elle, il avait réussi à allez plus loin même si leur aspiration n'était pas les mêmes. Il avait fait en sorte de tenir une ville à sa merci. L'écrivaine était tout de même impressionnée par le travail du jeune homme.

« Dès que j'aurais trouvé les mots exactes pour te décrire le goût de toutes les choses existantes dans ce monde, mon très Izaya, tu en seras le premier informé. Car même s'il existe des choses qui s'apparentent au sucre et au sel, à l'épicé et au fade, à l'amertume et à la douceur, il y a bien des choses, bien des goûts et des saveurs que je ne peux décrire pour la simple et bonne raison que je n'ai pas les mots pour.»

De derrière son bureau, il se pencha légèrement vers Ava, avec une expression imprégné de malice habillant son visage.

«J'ai quelque chose pour toi... ce sera notre petit secret ~ Pour commencer à échapper à l'ennui, il faut bien commencé par quelque chose de nouveau, mh ? Enfin... je vais te raconter une histoire, Ava ! Si un cuisinier se trompait d'ingrédient pour faire un gâteaux savoureux... et qu'il en faisait plein qui seraient immangeables, serai-tu contente ?! Ce mauvais ingrédient rends ces petits gâteaux si fades. Le cuisinier a besoin d'une leçon, pas vrai ? »

Oh... Joli métaphore. Un sourire narquois naquit aux creux des lèvres de la blonde. Il fallait punir ce méchant cuisinier qui était un peu étourdit et ne savait plus où était sa place n'est ce pas ? Heeeee. Ce serait chose faite.

« Il faut virer ce terrible cuisinier. Tu ne peux pas laisser passer ça... pas vrai, Ava-chan ? ~»

Un visage malsain. Voilà l'impression que donné celui d'Ava. Un grand sourire sadique, des yeux transmettant de l'amusement, une terrible envie de jouer et des mots méticuleusement choisit pour correspondre et répondre à l’énigme de son cher patron

« Neeee, avec quelle recette veux-tu que je règle cette affaire ? Dis moi tout sur ce méchant et vilain cuisinier que je lui apprenne les bonnes manières et les bons dosages pour ses pâtisseries. C'est un crime du goût. Et les crimes du goût ne doivent pas rester impunis. N'est ce pas ? ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maîtresse suprême

avatar
I am
Messages : 836
Réputation : 14
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 16
Localisation : Quelque part. ~


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 25

MessageSujet: Re: Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya] Lun 31 Aoû - 13:34

Hey oh, hey oh
on rentre du boulot

▬ IZAYA
FT. AVA IGAWA | [What a Face] « Dès que j'aurais trouvé les mots exactes pour te décrire le goût de toutes les choses existantes dans ce monde, mon très Izaya, tu en seras le premier informé. Car même s'il existe des choses qui s'apparentent au sucre et au sel, à l'épicé et au fade, à l'amertume et à la douceur, il y a bien des choses, bien des goûts et des saveurs que je ne peux décrire pour la simple et bonne raison que je n'ai pas les mots pour. » Les saveurs de ce monde étaient à la fois si exquises et amères. Lui voulait goûter à tout, désirait tout savoir. Il y avait en effet des choses que l'on ne pouvait décrire ni savourer, mais … c'était si bon de découvrir le monde et de nouvelles choses ! C'était quelque chose d'infini, d'imprévisible. Izaya lui même ne saurait décrire cette euphorie. Il y aurait tant de choses et de choses à dire.

Le sourire se dessinant sur les lèvres de son employée ne fit que le satisfaire encore plus, un rictus sadique au coin des lèvres. Elle avait apparemment l'air conquise par ces métaphores. « Neeee, avec quelle recette veux-tu que je règle cette affaire ? Dis moi tout sur ce méchant et vilain cuisinier que je lui apprenne les bonnes manières et les bons dosages pour ses pâtisseries. C'est un crime du goût. Et les crimes du goût ne doivent pas rester impunis. N'est ce pas ? ~  » Ce vilain pâtissier ne devait aucunement savoir qu'Izaya en avait après lui. Son commerce était bien géré et il ne voulait pas que ce type vienne tout faire foirer. Enfin. Un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres, récupérant une part de gâteau pour en découper soigneusement un morceau, l'assiette dans une main.

Il s'avança jusqu'à la baie vitrée d'un pas lent et posé, fourrant un morceau dans sa bouche avant de le mâcher et de l'avaler, s'étant mis un peu de crème chantilly au coin de la bouche. Il se tourna vers Ava en lui offrant un rictus sadique, éclairé par les faibles rayons du soleil, tel un dieu face à son prophète. « Tu ne devras pas le lui apprendre en personne. Tu devras seulement voler sa recette et me l'amener. Ensuite seulement, lorsque tout le monde aura appris ce crime... nous lui apprendrons comment cuisiner correctement. Je veux que tu m'apprennes tout, Ava. » Sa langue glissa au niveau du coin de ses lèvres pour en récupérer la chantilly.

« Regarde sur le bureau... tout a été noté. Mais n'oublie pas que ceci est et devra rester un secret. » glissa-t-il sournoisement avant de tourner autour d'Ava, savourant ce gâteau. Les choses sucrées n'était pas ce qu'il préférait, mais là, le contexte était tel que ces explosions de saveur dans son palais ne le dérangeait pas plus que ça. « Je serais avec toi. » ajouta-t-il, se retrouvant de dos à la blonde, ses yeux brillant d'un éclat de malice presque malsain. « Pour le punir, Ava-chan... ~ » Un rire s'échappa de sa gorge, malsain mais presque mielleux, se délectant déjà de cette mission.  

C'était si amusant !

~
FICHE PAR DITA | EPICODE

________________________

The journey toward evil begins with a single step
Izaya t'énerve en #c02222
(c) Zerochan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya]

Revenir en haut Aller en bas

Hého, Hého, on rentre du boulot ~ [Feat Izaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» #CHEVALISSE ↑ hé ho hé ho ont rentre du boulot ♫
» Rentre de voyage et a une grosse surprise [pv Céline]
» rentre bourré [ pv barbara ]
» Rentre de Madacascar| Abdel
» boulot boulot boulot x.X

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! :: Zone de RPG :: Le grenier-