AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durarara!!
Bienvenue sur Durarara!! Return's!!, basé sur le manga Durarara. N'hésite pas à donner ton avis sur le forum dans la section Questions, Suggestions & Aide, et si le forum te plaît, de t'inscrire ! C'est avec plaisir que nous t'accueillerons sur ce forum déjanté qu'est Drrr!! Return's!!


AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons quelqu'un pour jouer Anri Sonohara de toute urgence ! N'hésitez pas à prendre les personnages secondaires qui ne demandent qu'à être joués ! ^.^

Partagez|

Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Membre du mois !

I am
Messages : 497
Réputation : 4
Date d'inscription : 04/03/2015
Localisation : Entre la réalité et le rêve, la plupart du temps.


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
1/5  (1/5)
Points: 10

MessageSujet: Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa] Mar 31 Mar - 19:15

Une bien mauvaise journée que voici. Personne n'avait demandé à Kurayami ses services ni de tueur à gage, ni d'espion. A croire que la population était devenue honnête. Mais la frustration ne s'arrêtait pas là. Alors que dans l'après-midi, il avait essayé d'enfoncer les 50 cm de lame de son poignard dans la gorge d'un passant incroyablement irritant, une personne l'avait vu, et il avait été obligé de fuir, car la police était dangereusement proche. Non pas qu'il avait raté sa proie, mais il n'avait pas eu le temps d'en profiter.
Et pour finir, il n'avait rien trouver à voler dans l'appartement qu'il avait investi il y avait de cela 1 heure. Il y avait certains jours durant lesquels il valait mieux rester dans l'ombre et se contenter de jouer les pickpocket !
Ressassant sa journée et ruminant ses pensées, Kurayami marchait d'un pas rapide sur le trottoir d'un quartier d'Ikebukuro. C'est alors qu'il passa devant l'entrée d'une boîte de nuit. La musique et les lumières le sortirent de ses pensées. Relevant la tête, Kurayami vit au fond de la salle, au bout d'un couloir des gens qui dansaient de manière merveilleusement ridicule sous des lumières multicolores qui n'avaient de cesse de bouger. Une boîte de nuit comme tant d'autres, en somme. Mais après la journée massacrante qu'il avait passé, Kurayami avait besoin de se détendre. Peut-être pourrait-il créer une bagarre dans ce bar, ce qui lui donnerai l'occasion de tuer quelqu'un. Alors qu'il allait entrer, un grand type en costume portant une oreillette lui barra le passage. Il devait le fouiller pour voir si il ne portait d'objet suspects. Cependant, Kurayami portait ses armes habituelles : son fidèle revolver à poignée argentée, et son poignard d'environs 60 cm. Le grand gars trouverai très certainement cela suspect.
Mais ce soir, Kurayami n'avait pas envi de faire dans la dentelle. Il sorti son poignard et l'enfonça de manière verticale sous la mâchoire du grand type. Il prit par la suite le corps et le traîna dans les poubelles de la boîtes qui se trouvaient à quelques pas de là. Voila qui le détendait déjà quelque peu.
Essuyant la lame de son poignard et rangeant ce dernier, il entra dans le couloir et arriva dans la salle principale. La musique y était assourdissante. Comment pouvait-on danser là-dessus ? Tentant tant bien que mal à rester dans l'ombre, il regarda les personnes qui se trouvaient là. Laquelle pourrait-il essayer de tuer ou de voler ? Il vit des hommes qui riaient au bar surement de quelques blagues grotesques. Il vit de jeunes filles qui se montraient des choses sur leurs portables. De l'autre coté de la salle, il vit un jeune couple s'embrasser. Quant à la piste de danse, il était vint d'essayer de trouver une quelconque victime. Le mouvement y régnait en permanence.
Kurayami soupira. Il n'y avait là rien de très inspirant, mis à part les splendides demoiselles légèrement vêtues qui dansaient sur des piédestaux.
Kurayami n'avait pas pour habitude de venir dans ce genre d'endroit. Il les trouvaient pour le moins trop bruyant, et ne comprenait strictement pas ce que l'on pouvait venir y faire. Finalement, il fini pour se demander ce qu'il faisait là, et se demanda si il n'allait pas sortir son arme et tirer dans le tas pour faire cesser toute cette pagaille. Mais non. Il préférait sortir et se trouver le lieu d'un futur cambriolage.
Alors qu'il s'apprêtait à faire demi-tour, il aperçu au bar une chevelure blonde qui ne lui était pas inconnu. Il savait avoir déjà vu cette dernière, mais ne parvenait pas à s'en rappeler. Cette fille était seule, entourée de quelques verres et bouteilles, probablement saoule. Il ne faisait pas bon de se saouler dans ce genre d'endroit. Elle n'avait rien de très particulier, mais elle captivait son attention. Il décida de se diriger vers elle, mais un autre homme avait également repéré cette jeune dame, et allait vers elle d'un pas assurer.
Se doutant que les intentions de ce dernier n'était certainement pas louables, Kurayami prit une bouteille vide qui traînait sur une table, vint dans le dos de l'homme et l'assomma, brisant au passage la bouteille. Le raffut était tel qu'il doutait que quiconque est entendu cela. Une fois le trouble fête mit hors d'état de nuire, Kurayami se dirigea vers la dame blonde. Une fois arrivé à sa hauteur, il s'assit à coté d'elle et l'observa. Elle paraissait quelque peu atteinte par l'abus de boisson, mais sans plus. Saisissant le vert plein d'alcool qui se trouvait en face de la blonde, il l'écarta et cria à la dame suffisamment fort pour que sa voix couvre le vacarme :

"Cela suffira pour ce soir, ne pensez-vous pas ?"

Lorsque la fille blonde tourna la tête vers, il s'aperçu que son visage lui rappelait quelqu'un. Que c'était agaçant de ne pouvoir se rappeler qui ! Il était persuadé de l'avoir déjà vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am

Date d'inscription : 01/01/1970


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 10

MessageSujet: Re: Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa] Ven 3 Avr - 20:58

Encore un verre ! Au milieu des bouteilles d'alcool et du bruit, Ava était là, seule dans le premier bar venu. Ce soir, elle avait envie de boire. Ces pas l'avait dirigée ici, dans cette boite de nuit miteuse illuminée par les néons de multiples couleurs. Les breuvages s'enchaînèrent très vite. Une bouteille, puis deux, puis trois. Elle entamait sa quatrième boisson en prenant le soin de verser chaque goutte dans un verre. La jeune femme commencer à être saoul. Elle aimait cet état. Cela l'empêcher d'analyse et cela calmer son esprit pendant un moment. C'était un instant de calme, de vide. Pas d'analyse, pas de course poursuite, pas de problème, pas d'ennui. Rien. Juste du calme.
Elle regarda son verre rempli d'alcool. La boite de nuit était pleine de monde. La plupart des gens se déhancher sur la piste. Ils formaient une masse informe et mobile. Ava les observa un moment avant de retourner à son verre. L'alcool était bien plus intéressant pour l'instant. Elle entendit une bagarre plus loin mais n'y prêta pas attention. Son esprit était ailleurs comme à chaque fois qu'elle buvait un peu trop. Son regard se porta sur le barman en face d'elle qui avait travaillé toute la soirée. L'air du bar était lourd et puait la fumée de cigarette et la transpiration. Quel endroit horrible. Pourtant, elle était là. Comme si elle attendait que quelque chose arrive. La jeune femme n'avait rien à perdre à rester accoudée sur ce bar en buvant.
Un énorme bruit attira son attention. Juste à côté d'elle un homme venait d'éclater la tête d'un autre avec une bouteille. Cette dernière se brisa sous le choc. Quelques morceaux de verres c'était enfoncé dans la chair du crâne de la victime créant au passage des trous laissant le sang s'échapper. Il tomba à terre, inconscient. Ava se retourna très vite. Ces histoires de bagarre dans les bars ne la concernait et ne l'intéresser pas sauf quand c'est elle qui les créer. Quelques secondes plus tard, un jeune homme vient s'asseoir près d'elle. La blonde ne le calcula d'abord pas. Non qu'elle n'ait pas envie de rencontrer de nouvelles personnes mais, étant saoul, elle ne se sentait pas de discuter convenablement. Soudain, une main vient attraper le verre de la jeune femme et qu'elle n'avait toujours pas fini de boire.

"Cela suffira pour ce soir, ne pensez-vous pas ?"

La voix venait du jeune homme à côté d'elle. Elle le regarda droit dans les yeux et sourit. Il avait les mêmes yeux que le voleur de cet après-midi. Finalement, le destin avait décidé de les faire se rencontrer de nouveau. Dommage qu'il est choisi un bien mauvais timming. Ava repris d'une manière violente son verre en renversant un peu du précieux liquide.

« Il n'y aura en n'aura jamais assez môssieur le voleur ! T'es pas mon père pour me dire ce que je dois faire.»

Elle fit un clin d’œil au jeune homme, bu le reste de son verre, tira les joues du pseudo-inconnu avant de se précipitait vers la foule dansante pour s'y mêler. Ava n'aimait pas particulièrement les foules mais par moment, se noyer dedans était... amusant ? Les corps qui se touchaient, les mains qui se rencontraient, le contact qui se recherchaient au milieu de tout ça comme pour s'échapper de tout. Danser, danser, danser pour oublier. Pour s'envoler.
La blonde se fraya un chemin vers la scène. Au milieu de la pièce se trouver une plate forme surélevé où des danseuses en petites tenues se trémousser. Ava monta sur cette même scène grâce à l'aide non voulu des gens qui se trouvaient là. Arriver à destination, elle s'approcha d'une des danseuses et la poussa dans le public, puis se dirigea vers l'autre qui la regardait choquée et la poussa elle aussi de l'estrade.

« Vous danser comme des merdes ! Laissez moi vous montrer ce que c'est ! »


La jeune femme complètement saoul commença a se déhancher toute seule sur la piste. Elle était parfaitement ridicule mais elle s'en ficher pas mal. Elle était vivante, elle était là, elle était en train d'apprécier ce moment. C'était tout ce qu'il comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maîtresse suprême

I am
Messages : 16
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2015


MessageSujet: Re: Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa] Dim 5 Avr - 17:34

(c) Erina - Zerochan.net

La folie. Ce mot, pourtant si simple, définissait bien l'état d'esprit de cette ville. Elle était pourrie à l'intérieur, mais c'était le fruit défendu d'un type manipulateur. Qui s'embêterait à défendre une ville pareille ? Le bruit de la pluie bourdonnait sans cesse dans les oreilles de la motarde. De grosses gouttes s'écoulaient sur son casque, traçant des lignes irrégulières sur la visière de celui-ci. Ses mains se refermèrent sur les poignées, faisant brutalement ronronner le moteur de sa moto. Le froid enveloppait son corps mince et sa combinaison de cuir noir-orangée, mais elle s'en fichait. Tout ce qui importait, c'était cette sensation de liberté.

Elle était aussi rattachée à Shade et ce fameux X, mais peu lui importait. Le vent soufflait de plus en plus fort.

A force de rouler, elle finit par arriver au niveau des rues commerciales d'Ikebukuro, près d'un bar blindé. Elle s'y arrêta, ôtant son casque. Elle replaça correctement ses gants, avant qu'une nouvelle rafale de vent ne s'élève. Un petit papier s'envola, terminant sa course dans la chevelure blonde d'Ava. Unknow s'était correctement préparée remit son casque avant de redémarrer, se fichant parfaitement des regards indiscrets. Cette ville était habituée, après tout.

Note sur le papier :

Voici votre mission ! : Vous devez ramener l'enfant chez lui : il s'est perdu et il est totalement trempé. Attention, l'enfant est particulièrement farouche et peut réussir à vous échapper... au bout de 2 fois, la mission est considérée comme échouée !

Récompense : 5 points chacun

Un enfant entre dans le bar, totalement trempé. Il à froid, grelotte, et pleure en réclamant ses parents. Il vient vers vous, vous suppliant de l'aider à retrouver son chemin. Attention, vous ne pouvez pas refuser la mission, au quel cas le PNJ interviendra à nouveau pour mettre vos personnages dans une situation compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre du mois !

I am
Messages : 497
Réputation : 4
Date d'inscription : 04/03/2015
Localisation : Entre la réalité et le rêve, la plupart du temps.


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
1/5  (1/5)
Points: 10

MessageSujet: Re: Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa] Mer 8 Avr - 13:17

" Il n'y aura en n'aura jamais assez môssieur le voleur ! T'es pas mon père pour me dire ce que je dois faire"

Mmmm...dommage que la dame blonde est pris le conseil de Kurayami de la sorte. Il n'avait pas du tout eu l'intention de lui dicter sa conduite, il lui fallait juste un prétexte pour discuter avec la jeune fille et la reconnaître. Il se rappela enfin de son visage : c'était la dame au sourire niai présente sur la terrasse du café cet après-midi, mais il n'avait pas eu l'occasion de se souvenir pleinement de son visage, car il était alors absorbé par son duel avec le jeune garçon parfaitement irritant. Mais alors qu'il s'apprêtait à justifier la raison qui l'avait poussé à priver la jeune blonde de son verre, cette dernière se leva et parti vers la scène de dance, où se tenaient toujours les demoiselles légèrement vêtues. Kurayami s'assit au bar et regarda la scène, très amusé : la jeune blonde envoya dans le public une des danceuses, puis la seconde, sans ménagement, et se mis à crier :

"Vous danser comme des merdes ! Laissez moi vous montrer ce que c'est !"

Puis elle commença a danser seule sur la piste. Plutôt pas mal pour une femme saoule. C'est alors que Kurayami s'aperçu qu'il n'avait strictement pas envi de rester là, assis, tandis qu'un évènement l'incitait à laisser libre court à sa folie. Mais pas sa folie habituelle, discrète et meurtrière. Une folie qui lui donnait envi de faire du bruit, de se faire remarquer, de faire du bruit et de ne pas réfléchir. Cette journée ayant été un parfait désastre, rien ne le retenait de mettre un peu de chaos dans cette boîte de nuit minable !
Se levant de son siège, Kurayami sorti son revolver et tira trois coups. Le premier dans les bouteilles empilées sur des étagères au fond du bar, le second sur un des néons à la lumière détestablement irritante, et le troisième en direction du DJ qui fit s'envoler la casquette de ce dernier. Puis, mettant les clients de la boîte en joue avec son arme, il leur cria :

"Tout le monde dehors ! Aller ! Je vous préviens, j'ai la gâchette facile !"


En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la majore partie de la foule prit ses jambes à son cou. Se fichant complètement de savoir si la salle était vide, Kurayami s'apprêtait à rejoindre la jeune blonde sur scène, mais quelque chose n'allait pas. La musique. Comment pouvait-on danser sur une musique aussi absurde ? Cet air répétitif techno n'avait aucun rythme ! Prenant la place du DJ disparu, il commença à fouiller les disques disponibles. Il trouva son bonheur. Il retira le disque qui passait, et le silence se fit dans la pièce. Kurayami activa le disque qu'il avait trouver, augmenta le son et en profita pour revisiter les éclairages. Il plongea la salle dans l'obscurité et n'éclaira que la scène avec des lumières multicolores, certaines fixent, d'autres effectuant des allées et retours plus ou moins rapides. Soudain, un enfant trempé par l'eau de la pluie qui continuait de tomber dehors vint vers lui. Ce dernier grelottait, et lui demanda de l'aider à retrouver ses parents. Qui était cet enfant ? Kurayami ne l'avait jamais vu. Mais ce qui l'étonna le plus, c'est que ce gosse lui demanda son aide, lui qui venait de menacer toute la boîte de mort. Faisant preuve de patience, il dit à l'enfant perdu :

"Attend une minute, petit. Je termine quelque chose. Assieds-toi au bar, détends-toi, sers-toi ce que tu veux, j'arrive tout de suite."


Sa journée avait déjà été suffisamment désastreuse comme ça. Kurayami avait envi de terminer cette dernière en s'amusant, même si le monde devait courir à sa perte. Jetant un coup d'œil vers l'enfant, il vit que ce dernier s'était assis, mais continuait de le regarder fixement. Mais qu'Est-ce qu'il lui voulais, à la fin ? Kurayami chassa toutes fois cet élément perturbateur de son esprit, au moins pour quelques minutes, puis il s'avança vers la scène d'un pas calme, sauta sur le piédestal, et se mis à danser avec la jeune femme blonde. La musique qu'il avait choisi les entraîna dans un tourbillon de rythme dans lequel leurs pas et leur mouvements se confondaient. Il espéra que la jeune dame blonde appréciait ce moment. De toute manière, l'ambiance qu'il avait instauré ne pouvait pas être pire que précèdement. Kurayami aimait cette impression de joyeux chaos !
https://www.youtube.com/watch?v=w5lVUaLeD14
http://hpics.li/de95372
Alors que la musique se terminait, il regarda dans la direction du gamin et demanda à la dame blonde :

"Qu'allons-nous faire de ce pauvre diable ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa]

Revenir en haut Aller en bas

Quand la folie rencontre l'inspiration. [PV Ava Igawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand la folie vient à prendre le dessus.
» Quand la folie n'est plus un phénomène abstrait (en cours)
» Launysk ~ Quand la beautée est rejointe par la folie
» Quand on plonge dans la folie ... [PV Launysk]
» La folie des BAM ! [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! :: Zone de RPG :: Le grenier-