AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durarara!!
Bienvenue sur Durarara!! Return's!!, basé sur le manga Durarara. N'hésite pas à donner ton avis sur le forum dans la section Questions, Suggestions & Aide, et si le forum te plaît, de t'inscrire ! C'est avec plaisir que nous t'accueillerons sur ce forum déjanté qu'est Drrr!! Return's!!


AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons quelqu'un pour jouer Anri Sonohara de toute urgence ! N'hésitez pas à prendre les personnages secondaires qui ne demandent qu'à être joués ! ^.^

Partagez|

I've finally found ft. Mister X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Maîtresse suprême

avatar
I am
Messages : 836
Réputation : 14
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 15
Localisation : Quelque part. ~


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 25

MessageSujet: I've finally found ft. Mister X Ven 22 Mai - 20:22






I've finally foundIzaya Orihara ft. Mister X



Trouvé. Il l'avait enfin trouvé. Cette erreur qu'Izaya attendait. En travaillant tardivement dans la nuit, il avait continué ses recherches pour retrouver la trace de cette pourriture, à savoir, X. Tel un prédateur en chasse, ses yeux perçants lisaient à une vitesse étonnante les résultats, guettant le moindre indice pouvant lui permettre de retrouver ce gamin. Cet indice, il l'avait trouvé. En effet, ce cher blondinet avait fait l'erreur fatale de ne pas effacer ses traces. Il était facile de reconnaître son style d'écriture grossier. Ce pauvre gamin semblait incapable d'utiliser son gosier autrement que pour crier des injures et crier au monde à quel point il s'ennuyait dans sa vie. Son divertissement, il allait le trouver. Un sourire carnassier, sombre, et presque magnétique, se dessina sur ses lèvres. Ses yeux se plissèrent dans un rictus presque effrayant, tandis qu'un rire glauque s'éleva de sa gorge. « Je t'ai retrouvé. »

Quelques heures après.

Dans la matinée, Béhémot n'était toujours pas rentré. Soit. Il allait devoir s'y rendre lui-même. Et de toute façon, il y serait allé de sa propre personne, coûte que coûte. Il n'avait pas perdu ce sourire effrayant. Au contraire, l'excitation grimpait au fur et à mesure que la distance entre lui et sa proie s'amenuisait. Oh, il n'allait pas le tuer. Il pouvait, mais il ne le ferait pas. Un adversaire aussi tenace, ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait voir ça. Oh, il y avait Shizuo, aussi... Mais cela était différent, encore. Les muscles de sa mâchoire se tendirent dans une expression féroce, les sourcils froncés. Il avait cru pouvoir se mesurer à lui. Mais il allait lui foutre le nez dans une chose appelée « réalité ». Il allait lui briser chaque trace d'innocence, lentement, avec tendresse. Son expression redevint normale au bout de quelque pas, laissant transparaître un calme malsain. Il y était presque. Il était dans les quartiers les plus reculés d'Ikebukuro, passant dans des rues étroites, rapides, ne revenant jamais sur ses pas, et ne laissant aucune trace. Juste un souffle régulier s'échappait de sa gorge, un sourire magnétique collé aux lèvres, laissant apparaître ses canines.

En faisant un détour, il vit une planque aménagée loin loin de là. Des débris étaient disposés ci-et-là, et plus surprenant encore, des ordures aménagées de manière bien précise. A en juger l'absence de bruits, aucun Shadows n'étaient ici, sûrement en déplacement sur les ordres de Shade. Pourtant, une odeur, bien présente, vint à lui. Les yeux d'Izaya se plissèrent, brillant d'une lueur étrange, son visage ne laissant transparaître aucune émotion. Son sourire, éternel, ne s'éteignit pas. Au contraire, il s'agrandit plus encore. Ce fumet amer resterait gravé dans sa mémoire. Il ne l'oublierait pas. L'envie de se faire remarquer lui brûlait la gorge, mais il serait dommage de rater son entrée en scène, face à son pire ennemi, non ?

Plus tard.

Il inspecta tout d'abord les lieux, silencieux et discret. La bouche entrouverte, un léger grondement mécontent s'échappa de sa gorge. Apparemment, ce pseudo-informateur appréciait se cacher. Un bruit attira son attention. Sur sa gauche. Il était là. Son instinct le lui criait. Il sauta agilement parmi les débris, avant d'aller au centre même de la fameuse planque. Il se tenait la, en train d'observer le paysage, qui n'était que ruines. Brusquement, il sortit de l'ombre, fronçant tout droit sur le blond d'un et deux mouvements de pieds agiles. Il agrippa avec fermeté la capuche de celui-ci avant de le soulever, le forçant à se redresser ; lui coupant alors le souffle un court instant. La jambe d'Izaya se releva avant de lui asséner un violent coup dans les côtes, un sourire sournois aux lèvres, l'éjectant alors plus loin, dans un énorme fracas. « Cette partie de cache-cache est terminée, mon cher X adoré~ Bien que ce petit jeu était amusant, tu t'es révélé être particulièrement coriace. Je dois avouer que je suis quelque peu déçu d'avoir gagné aussi vite. ~ » lâcha-t-il d'un ton joyeux et amical alors que sa venue ici n'avait rien d'une petite promenade de santé. Il le regardait de haut, jouant de son avantage pour le prendre de court. Il resta cependant à une distance raisonnable, prêt à réagir à la moindre riposte du blond. Pourtant, il restait tel qu'il était naturellement. Arrogant, hautain, malicieux. Il le détestait, et Izaya ne se gênait pas pour le lui faire comprendre. Oh, son intention n'était pas de se battre. Juste de l'analyser.

Attentif, l'informateur attendit un moindre mouvement de la part du jeune homme. Une parole, un seul mot ou même un infime geste, et il serait fichu. A présent, il ne pouvait plus lui échapper. Il le tenait entre ses griffes, et il n'était pas prêt de le lâcher. Oh non, pas maintenant.


© Jawilsia sur Never Utopia


________________________

The journey toward evil begins with a single step
Izaya t'énerve en #c02222
(c) Zerochan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.org

Membre

avatar
I am
Messages : 10
Réputation : 2
Date d'inscription : 08/05/2015
Localisation : Heavens ~


MessageSujet: Re: I've finally found ft. Mister X Lun 25 Mai - 0:41

I've finally found



Fin de journée

Enfin, travail plus ou moins achevé.
Il reste de la programmation informatique et du piratage pour ce soir, mais ça c'est de la rigolade, rien à voir. Toute la besogne de la journée y est passée. Tu t'y est collé, comme toujours, à tout ranger en rang d'oignon, de façon quasi méthodique. Que ce soit pour des choses matérielles ou non d'ailleurs.
Tu te remet dans ton coin en grignotant un vieux snack anciennement coincé entre la carpette et ce qui sert de canapé, le ventre à l'air comme d'habitude, les pec' dehors, quelques miettes venant s'échouer sur ta peau. Tu les balaye parfois, comme une vache chasse les mouches de sa queue ; de façon blasée et non réfléchie. C'est ton bordel, tu l'aime, il dérange pas.

Il est tellement bien cet endroit. Tu peux te terrer entre quatre murs, que tu connais par cœur, avec ton matos, ton bordel rangé. Faire que bosser c'est franchement barbant alors faut pas non plus se priver de glander ou de gueuler après un sous fifre quelconque. Bref. Le travail est fait c'est l'essentiel non ? Enfin tu peux t’asseoir sur les remerciements. Chienne de vie.
Chienne de vie oui … Cette soirée tu la sens pas.
Y'a quelque chose dans l'air, dans l'odeur même peut-être … Oui dans les effluves du coin. C'est pas les mêmes que d'habitude. Ça t’excite en un sens. En un sens, parce que ça file des sacrés frissons aussi. Sans le voir, tes poils se hérissent sur tes bras. Au bout d'un moment tu te lèves et tu longes les murs pour observer les lieux, avec un petit sourire en coin, amusé, excité.. Ça sent .. Comme l'odeur d'un chat et de sa souris. C'est peut-être rien après tout, mh ? Tu fais choux blanc après un petit tour, bien planqué. En après l'excitation, l'angoisse te rattrape. Tssss. Voilà ta connerie. Fallait pas se grouiller de rentrer dans ton trou.

C'est très brusque.
Ta gorge se serre sous la pression des vêtements tirés et, les yeux écarquillés, les neurones font le liens en quelques micros secondes. Choppé. T'es choppé. On te tire violemment et un gémissement s'échappe alors que tu te redresse de force. Izaya .. Ce batar- ! Même pas le temps de le penser qu'un genou vient percuter tes côtes. Il est fort, ce petit con ; même pas le temps d'en penser du mal... Même pas le temps de penser tout court... Ton souffle se coupe brutalement sous le choc et un sifflement résonne à la place de tous les autres sons. Tu titubes violemment dans une grimace de douleur, sans avoir même la moindre autre pensée, sans même remarquer le vol que tu fais en atterrissant contre un mur plus loin. Alors que l'autre s'éclate a faire son petit discours, attendant certainement un mouvement de ta part... Mais pour toi le coup est déjà libérateur de son air narquois, mauvais, puisque tu tombes dans les pommes … le sourire malicieux aux lèvres légèrement ensanglantées.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maîtresse suprême

avatar
I am
Messages : 836
Réputation : 14
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 15
Localisation : Quelque part. ~


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 25

MessageSujet: Re: I've finally found ft. Mister X Lun 25 Mai - 13:28






I've finally foundIzaya Orihara ft. Mister X



Aucune réaction. Izaya ne bougea pas, sur ses gardes. A quoi jouait-t-il ? Le sourire malicieux du blond l'empêcha de s'approcher. Voilà qu'il tentait d'user de la ruse contre lui. Dans tous les cas, Izaya allait devoir se montrer prudent et méfiant, malgré la colère ressentie. Aucun des deux ne bougèrent. Izaya n'avait pas été assez violent pour pouvoir l'assommer. Izaya continuait de le toiser de haut, ses sourcils se fronçant lentement. Soit. Il allait devoir le faire réagir.

C'était un piège.
Il le savait. Izaya n'était pas dupe.

Les mains d'Izaya se glissèrent dans ses poches, sortant des couteaux qu'il tenait par la lame entre chacun ses doigts. Il replia son bras lentement en mesurant sa force, détendant brutalement son bras pour envoyer les couteaux se planter dans la jambe de X. « Quel humain détestable. » Glissa Izaya avec un sourire sournois, se jetant sur un débris pour rebondir sur un autre et escalader un muret a moitié détruit, se tenant en équilibre dessus, marchant lentement, tel un fauve.

Si cela ne suffisait pas à le faire réagir, il allait devoir titiller le blond sur un sujet sensible, qui, il le savait, ferait démarrer le ''pseudo-informateur'' au quart de tour. « Tu sais... je connais Shade depuis fort longtemps. A ce qui paraît, tu n'est pas insensible à son charme, d'après certaines rumeurs. » Doucement, il se laissa retomber sur le dos tel un chat paresseux, agitant doucement l'une de ses jambes pendante dans le vide, les yeux mi-clos, un sourire sournois aux lèvres. «  Heeeh... Nous étions de très bons amis, elle et moi. De très bons amis... » continua-t-il dans un sourire carnassier, un peu menteur. Certaines attitudes ne trompaient pas.

X défendait Shade comme un chien galeux. Izaya pouvait mentir comme il disait la vérité, mais il y avait toujours une part de vérité dans ses mensonges. Encore fallait-t-il savoir la discerner. Tout ça n'était qu'une histoire ancienne, mais quoi de plus détestable de savoir que son propre pire ennemi avait été autrefois aimé par la personne dont l'on était attiré ? De plus, X ne devait pas être au courant pour certaines choses concernant la jeune femme, qui était quelqu'un de sauvage et d'indomptable. Sans Izaya, X n'aurait jamais pu parcourir tout ce chemin.

Encore moins la rencontrer. Mais il ne dévoilerait rien. Shade elle-même ne s'en souvenait plus, après tout. Izaya se redressa en s'étirant, se tenant en position assise sur le muret. « Oh, navré. Tu ne devais sûrement pas être au courant. » conclut-t-il malicieusement dans un sourire carnassier, presque hilare.

Silencieux, l'informateur observa une quelconque réaction, se délectant déjà du spectacle et de la future colère du blond.

© Jawilsia sur Never Utopia


________________________

The journey toward evil begins with a single step
Izaya t'énerve en #c02222
(c) Zerochan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.org

Membre

avatar
I am
Messages : 10
Réputation : 2
Date d'inscription : 08/05/2015
Localisation : Heavens ~


MessageSujet: Re: I've finally found ft. Mister X Sam 30 Mai - 1:00

@Mister X a écrit:
I've finally found



Dans les putain de vapes ! Aucun signes, rien. Il parle pas ce con d'Izaya .. Des mouvements vagues ? Des ombres qui se déplacent ? Ton cerveau arrive plus à connecter un neurone à un autre. C’était sans compter sur les intentions plus que foireuses de l'autre emmerdeur.

Un cri strident te défonce les oreilles. C'est ton propre cri.

QUELLE BORDEL DE DOULEUR. Tout ton corps se soulève d'un coup comme si on réveillait un mort. C'est brusque, direct, les yeux écarquillés au possible. Un malaise ? Où ça ? Il t'as planté un couteau dans la jambe, déchirant le muscle de la cuisse sur toute la longueur de la lame.

Encore, gueuler autant aurait pu être presque utile, si il y avait eu quelqu'un d'autre que ce fou dans ce foutu squat pour t'entendre. Peine perdue. Au moins, ça réveille direct même si la forme n'est pas du tout au rendez vous et que les paroles de l'autre te passent aussi bien dans les oreilles qu'un cours de philosophie à un gamin de cinq ans. La douleur. La douleur. Il n'y a que ça qui anime ton âme, en cet instant. Tu serres ta cuisse comme si ça pouvait changer quelque chose à la douleur perçue, les dents serrés, ponctuant l'action de gémissements rauques.

Il commence à parler le con. Mais impossible de capter quoi que ce soit. Il a juste l'air fier.. Du haut de son muret avec son saleté de couteau maculé de TON sang bordel ! Qu'on le rende ! tch. Tu rages inutilement. La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe. Tu te rappelles que dans l'histoire, c'est sûrement bien plus toi le crapeau, et ça te fais presque sourire. Ce même sourire que quand tu es tombé dans l’inconscient.

Il y a de quoi être fier ! Tu n'a pas pu lui donner la réaction qu'il attendait tant sur le coup, pauvre chou ~
Mais faut' avouer que t'avais gardé le sourire pour le principe, bien vite rattrapé par la peur qu'il en profite et qu'il t'embarque et te ligote dans un coin ou pire ! T'assassine. -en tout cas, c'est sûrement ce que tu aurais fait- Couper court à une vie comme la tienne, si belle, si trépidente et encore si peu vécue. Le pire des crimes. Cette vie à bien plus de valeur que toutes les autres, toutes celles de ces misérables humains. Sauf peut-être une seule personne

« Tu sais... [...] Shade [...] paraît, [...] charme, d'après certaines rumeurs. »
-- Shade !?

C'est bien de Shade dont il parle !? Le discours est haché mais tu te force à preter attention, avec une grimace hors de pris.

« Heeeh... Nous étions de très bons amis, elle et moi. De très bons amis... »

Mais qu'est ce que raconte ce vautour ? Et que ça glousse.. Tu prend un sourire narquois, comment croire cet imbécile. Shade et lui ? Très peu probable. Il veut juste provoquer la rage. Mais il utilise Shade pour ça, et ça c'est intolérable.

"Laisse la en dehors de tout ça, emmerdeur. Tu vois pas que j'suis occupé là ?"
Ton sourire s'élargit, même si un pincement le ternit à cause de la douleur, serrant la plaie.
"Ce qui a pas l'air d'être le cas de tout le monde ici ~ Alors, l'emmerdeur emmerdé ? Pas satisfait de la façon dont je te traite ? Dommage ~"

Tu souris, tu souris. Tu fais le malin. Mais maintenant il faut trouver un moyen de te sortir de là. Dans cet état tu peux difficilement te battre. Si, ça peut ce tester ... Mais tu vas perdre un max de sang dans ce cas. Raaah chiotte. Mourir là comme un crevard ce serait tellement du gâchis. Il en est pas question ~
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maîtresse suprême

avatar
I am
Messages : 836
Réputation : 14
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 15
Localisation : Quelque part. ~


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 25

MessageSujet: Re: I've finally found ft. Mister X Mer 10 Juin - 21:24






I've finally foundIzaya Orihara ft. Mister X



Izaya continuait de se prélasser sur ce muret de ruines, sincèrement amusé. Oh, peut-être que ces révélations ne seraient pas crues ; mais il s'en fichait. Pourquoi s'ennuyer à provoquer un feu sans étincelle ? Il ne forcerait pas et verrait comment les choses se passeraient. Même si il aimait calculer les choses, l'improvisation pouvait se révéler intéressante. L'hurlement du blondinet lui vrilla les tympans, résonnant dans tout l'espace. Izaya ne put s'empêcher de faire une légère grimace, ses yeux se plissant doucement dans une expression froide, son sourire s'effaçant doucement. Apparemment, cela n'avait pas eu vraiment l'air d'être une ruse. X aurait été assez intelligent pour observer Izaya et tenter de parer son coup. Eh bien, peut-être y était-t-il allé trop fort. En tout cas, plus aucun son ne résonnait, à part les gémissements rauques incessants de ce gamin ; se tenant la jambe dans l'espoir d'apaiser sa douleur. Les humains étaient si amusants à réagir de façon illogique à la peur. N'avaient-t-ils donc aucun instinct de survie, eux qui se vantaient d'être des mammifères ? 

En tout cas, le sourire naissant sur les lèvres de X et sa non-réactivité fit ricaner doucement Izaya, qui ne pipa mot. Il attendit alors en jouant avec ses couteaux, jonglant en fixant le ciel, une expression ennuyée au visage. Sa colère était tombée pour faire place à une seule et unique chose : l'ennui. Izaya aimait ce qui sortait de l'ordinaire, ce qui était anormal. Et pourtant, même son pire ennemi ne le divertissait pas autant que Shizuo, ou même encore cette fameuse Okami. Il pensa alors à Béhémot, un sourire laissant alors sur ses lèvres. Un peu distrait, il ne vit qu'au dernier moment son couteau retomber au niveau de son visage, qu'il rattrapa pile avant qu'il n'entaille son visage.

▬ Fiouh... Ah... quel maladroit. Lâcha Izaya, sincèrement ennuyé de X. Il le faisait bien comprendre non seulement de sa nonchalance, mais surtout parce … il ne simulait même pas. X réagit d'ailleurs brusquement suite à sa tirade, signe qu'il avait touché une corde sensible. Son regard carmin se dirigea vers la tête du blondinet, discernant sans grand mal une grimace qui lui arracha un sourire sournois. 

▬ Shade !? Son sourire s'agrandit, tandis qu'Izaya l'écoutait d'une oreille, distrait par ses couteaux. Laisse la en dehors de tout ça, emmerdeur. Tu vois pas que j'suis occupé là ? Ce qui a pas l'air d'être le cas de tout le monde ici ~ Alors, l'emmerdeur emmerdé ? Pas satisfait de la façon dont je te traite ? Dommage ~Occupé à hurler et à lui casser les oreilles, sûrement ? Même s'il ne réagissait pas comme il l'eût imaginé, le fait qu'il réagisse à ses provocations l'amusait déjà bien plus qu'autre chose.

 Il serait bien cocasse de parler de satisfaction puisque je ne serais jamais satisfait. La vie devient un ennui s'il n'y à jamais un tant soi peu de sensation fortes ou de choses qui sortent de l'ordinaire... tout simplement parce que le quotidien devient une banalité et une chose que l'on répète jours après jours. Rétorqua Izaya avec un calme étonnant, se redressant pour se retrouver assis sur le muret, regardant le blondinet de haut, toujours aussi souriant. Son coude était appuyé sur sa cuisse, le menton dans la paume de sa main. Donc je pense que ce n'est pas une si mauvaise chose. Izaya se laisse retomber en avant d'un bond agile, retombant sur ses jambes, glissant ses mains dans ses poches.

▬ Concernant Shade... ne pense pas qu'elle s'en sortira sans séquelles. Je sais bien plus de choses sur elle que tu ne peux l'imaginer, X. Conclut-t-il dans un sourire, s'avançant pour passer a côté du blessé, pressant son index et son majeur croisé en V contre son front, lui mettant ainsi une pichenette, un sourire carnassier aux lèvres. Oh, il n'avait rien d'amical. Le prendre et le traiter comme un gamin était simplement une réponse silencieuse à ses provocations. N'était-ce pas ce qu'il était; après tout? Enfin, c'est ce qu'il en jugeait, au vu de son comportement puéril. Rien de bien étonnant, en somme. Bonne chance à l'avenir. En espérant que tu puisses mourir dans d'atroces circonstances. Tu m'ennuies.Et sur ces paroles, Izaya lui fit un signe joyeux de la main en souriant, riant joyeusement tel un enfant avant de s'en aller, disparaissant entre les ruines, reprenant le chemin du retour. 

▬ Franchement... j'ai perdu un temps précieux avec ce gamin, aujourd'hui... lâcha Izaya en soupirant en rentrant chez lui pour retrouver son amant ; sûrement déjà rentré depuis. En espérant avoir droit à plus de divertissement à leur prochaine rencontre. Du moins, il espérait. [Fin pour moi, merci pour ce RP!]

© Jawilsia sur Never Utopia


________________________

The journey toward evil begins with a single step
Izaya t'énerve en #c02222
(c) Zerochan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I've finally found ft. Mister X

Revenir en haut Aller en bas

I've finally found ft. Mister X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» I finally found you [Erik N. Sambre]
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» 06. you found me lying on the floor
» Mister Ankama!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! :: Zone de RPG :: Le grenier-