AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durarara!!
Bienvenue sur Durarara!! Return's!!, basé sur le manga Durarara. N'hésite pas à donner ton avis sur le forum dans la section Questions, Suggestions & Aide, et si le forum te plaît, de t'inscrire ! C'est avec plaisir que nous t'accueillerons sur ce forum déjanté qu'est Drrr!! Return's!!


AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons quelqu'un pour jouer Anri Sonohara de toute urgence ! N'hésitez pas à prendre les personnages secondaires qui ne demandent qu'à être joués ! ^.^

Partagez|

Behind The Night 》Akina × Celty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Membre

avatar
I am
Messages : 19
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/08/2015


MessageSujet: Behind The Night 》Akina × Celty Sam 29 Aoû - 15:45

Tes doigts étaient en contact avec ton téléphone "Je suis de corvée aujourd'hui... et aux toilettes... HELP ME o(TヘTo)" C'est ce que tu tweets avant de commencer les tâches ménagères que tu dois faire. Tu soupires un coup avant de commencer et tu entends la porte s'ouvrir. Tu flippes et tu te retournes rapidement. C'était peut-être un fou détraqué qui voulait ton petit corps ! « Hajime-san... j'ai... euhm... fini ce que j'avais à faire... Tu as besoin d'aide ? » Un garçon de ta classe. Simple garçon timide et d'ailleurs pas ton style de garçon. Il a l'ai d'en pincer pour toi et pourtant, malgré sa gentillesse, malgré sa tendresse, malgré qu'il flippe en te parlant. Sur le coup, tu es stupide, tu penses à un hentai. Ce n'est pas le genre de chose que tu regardes, mais un garçon et une fille dans des toilettes... C'est ta première pensée. « Nonononono! J'ai presque fini, merci Teki-kun ! » Dis-tu en secouant la main en signe de négation. « D'accord... dans ce cas, à demain ! »  Oui oui, pars avant de toucher au petit corps d'Akina. Une fois que la porte se referme tu te retournes vers tes corvées à faire. Tu soupires car en fait, ''j'ai presque fini'', tu n'as rien commencé.

Une fois fini tu te sens fière de toi. Tu te dis que t'as limite réussi ta vie là, parce que nettoyer n'est pas ton fort alors les toilettes en plus... "J'ai fini ! ! J'ai cru ne jamais y réussir ! !" Tu ranges ton téléphone et tu ranges tout tes objets utilisés dans l'école. Enfin, là où tu les as trouvé. Tu n'as pas d'activité de club donc tu rentres chez toi. Tu rentres joyeuse d'avoir fini cette journée. Puis évidemment, tu rentres le portable à la main, lisant des trucs stupides ou en parlant sur twitter avec tes followers. Un moment, dans ta marche, tu t'arrêtes. NON, pour une fois Akina ne s'est pas perdue ! Mais Akina sent l'odeur... l'odeur de la bouffe et ça, c'est quelque chose qui t'attire bien. Tu avais faim. Il était environs seize heures. La nuit ne tombait pas encore. Tu t'approches de l'odeur, 'oh my god' pensais-tu en voyant une nouvelle boutique de ramen. HAHA. Tu fouilles tes poches, tu fouilles encore et encore, comme une stupide tu fouilles malgré que tu sentais le vide dans tes poches. Tu poses ton sac au sol et tu le fouilles. Non Akina, tu n'as pas un seul yen sur toi. Tu remets la bretelle de ton sac sur ton épaule et tu es tristounette, pas un rond. Tu vois ceux qui mange dehors et t'es limite en train de pleure. Tu pleures intérieurement. "J'ai pas de sous pour m'acheter des ramens o(〒﹏〒)o" des réponses directes t'encourageant à rentrer chez toi pour aller chercher de l'argent.

C'était une bonne idée ! Tu rentres vite dans ton petit appartement pas très loin du centre ville d'ailleurs. Il était un peu à l'écart du centre-ville mais à quelque minutes à pieds. Tu rentres et tu pars vite dans ta chambre en criant que tu es rentrée. Tu fouilles ta chambre et non plus d'argent. Un petit souvenir te revient. Qui sait qui a fait un 'deal' avec ses parents pour acheter des mangas hier soiiiir?~ Akina est vraiment la plus douée. Tant pis, pas de ramens aujourd'hui. Tu t'affales sur la chaise de ton bureau pour ne pas savoir quoi faire. Tu pourrais allumer ton ordi et travailler une de tes covers. Tu dois encore mixer quelques trucs mais pas l'envie. Démoralisé, tu te lèves pour t'allonger comme une crêpe sur ton lit. Faisais l'étoile de mer avec le portable à la main. Tu finis par te mettre en boule avant que ta mère entre dans ta chambre. « Dis dis, Akina. Il y a un nouveau magasin de Ramen, ça te dit d'aller y faire un tour ? » Ta mère, tu l'aimes beaucoup et dans ce genre de moment, tu l'aimes encore plus. C'est ainsi que tu as fini dans un magasin de rame-- Ah, c'était la suite qu'il fallait raconter ? Ah bah c'est un passage assez utile de ta vie car c'est aussi suite à ça que tu t'es mis dans le pétrin ! Alors que tu mangeais au nouveau petit restaurant de ramen avec seulement ta maman car ton père bossait encore jusqu'à ce soir. Il commençait d'ailleurs à se faire tard. Tu rencontres un groupe d'amies du lycée et ta mère t'autorise à partir avec elles faire une balade. Tu les suis sans trop savoir où elles voulaient aller d'ailleurs. Vous commencez par vous paumer. Bravo les filles, t'as pas suivie ce qu'elles se disaient, t'as pas suivie où elles allaient. Alors vous tomber dans des ruelles styles banlieues pourries. Tu tweetais de la merde sur twitter encore pendant qu'elles paniquaient. Ce n'était pas vraiment des amies, juste des connaissances qui se disent trop rapidement 'amie' en fait. Vous voyez des mecs chelous vous regarder bizarrement. En fait, ton humeur a sauté, t'es blasé sur le coup, c'est pas amusant, rien n'a été amusant avec les filles. Alors un groupe de garçons s'approchent près de vous, ils avaient la couleur rouge.

Tu penses directement à un gang. Les foulards rouges. Ce sont ceux qui commençaient à se faire entendre et tu n'entends plus rien d'eux en ce moment. Et voilà qu'ils refont une attaque, tu as un petit sourire malsain. Voilà quelque chose d'amusant. Tu essayes de repérer un lieu … oh tu ne reconnais pas grand chose. La fille qui est 'chef' du groupe commence à parler avec le mec qui est leader de l'autre coté. Ça commençait à partir en cacahuète et beaucoup de rire masculin. Tu vas vite sur le site des dollars pour faire appel à de l'aide, tu n'as pas de bombe lacrymogène, ni de quoi te défendre. Tu te bats bien mieux qu'avant, tu devrais commencer à pratiquer le karaté ou quelque chose dans le chose pour apprendre à te battre mieux que ça ? Tu appelles donc de l'aide sur le site des dollars " Un groupe de fille (dont moi) se font agressé par un groupe de foulards jaunes, on est dans un lieu pourris et y'a un entrepôt vieux et sale. " Tu ajoutes un pièce jointe, une photo où l'ont voit plusieurs choses, le nom d'un batîment, le vieil entrepôt et un bout de la tête d'un gars. On peut apercevoir plusieurs choses mais bon, tu n'as pas eu le temps de prendre une photo de meilleur qualité. Un des mecs s'approche de toi. « Oï les gars, regardez celle là, elle est pas mal hehehehe! ». Tu fonces méchamment les sourcils « Pervers. » dis-tu en frappant dans ses parties masculines avec ton pied. Ouh' tu n'y as pas été de main morte.

Tu espères rapidement que quelqu'un des dollars est dans le coin pour vous offrir de l'aide, tu sais te défendre mais seule à savoir te 'battre' contre cinq... ça risque d'être impossible.


Dernière édition par Hajime Akina le Dim 6 Sep - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

avatar
I am
Messages : 82
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 15

MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty Mar 1 Sep - 14:04

La journée se terminait. Le soir était tombé depuis longtemps, et bientôt, les derniers rayons chaleureux du soleil laisseraient place à la multitude d'étoiles qui n'attendent que leur tour. Encore une journée. A combien de couchés de soleil Celty avait-elle déjà assisté depuis qu'elle était arrivée dans cette ville ? Et combien en avait-elle contemplée depuis le début de sa vie ? Elle ne saurait le dire. Il lui était impossible d'avoir ne serait-ce qu'un aperçu de la durée approximative de son éternelle vie tant que sa tête ne lui serait pas restituée.
Assise sur sa moto, la motarde sans tête s'était arrêtée sur un pont et fixait l'horizon. Elle n'avait pas envi de penser à cela, pas envi de se demander où étaient passés ses souvenirs. Pas aujourd'hui.
La journée avait été quelques peu éprouvante. Izaya lui avait demandé de parcourir Ikebukuro d'un bout à l'autre pour livrer quelques courriers. Elle ignorait ce que ces derniers contenaient et s'en moquait. Iza payait ses services, voila tout ce qui comptait.
Prise d'une soudaine lassitude, Celty vit un couple de jeunes promeneurs à l'autre bout du pont. Ces derniers s'arrêtèrent à sa vue, puis l'homme parla à sa copine en pointant la motarde du doigt.
La Dullahan fit alors rugir son moteur. Elle n'avait pas envi d'être la proie de la curiosité des humains, de subir leur regards étonnés et leurs paroles expressives.
Elle démarra et prit la route, s'éloignant du couple. Slalomant entre les voitures, Celty se demanda pourquoi elle se sentait aussi las...cela ne lui ressemblait pas. Shinra lui avait dit que cela arrivait, parfois, mais que le moral pouvait vite être remis d'aplomb. Elle décida alors de ne pas rentrer chez elle tout de suite, et de passer au bar qu'elle connaissait si bien pour voir Shizuo. Parler avec lui lui changerait sûrement les idées. Les silences qu'il laissait toujours planer entre ses phrases avait quelque chose d'apaisant.
Laissant don destrier qui possédait sa moto avancer, Celty sorti son portable pour écrire à son ami. Ne pouvant pas entrer dans le bar sous peine d'attirer l'attention, elle comptait lui demander à quelle heure il prendrait sa pause. Cependant, elle vit qu'un nouveau message avait été posté sur le forum des Dollars. Lorsqu'elle l'ouvrit, elle y lu le message d'une jeune fille :

"Un groupe de fille (dont moi) se font agressé par un groupe de foulards rouges, on est dans un lieu pourris et y'a un entrepôt vieux et sale."

Avec le message était jointe une photo du lieu. Malheureusement, la qualité de l'image ne permettait de ne voir qu'un lieu ressemblant à tant d'autres. Cependant, un nom apparaissait sur un bâtiment. Ce dernier n'était pas inconnu à Celty, elle qui avait arpenté chaque rues de cette ville.
Cependant, elle hésita...peut-être était-ce un traquenard. Une scène montée par des fans qui espéraient voir la motarde sans tête arriver. N'y croyant que peu elle-même, la Dullahan décida d'aller voir toutefois. Des personnes étaient peut-être réellement en danger, et ça, elle ne pouvait le tolérer.
Reprenant le guidon de sa moto, Celty accéléra et parcouru à toute allure les rues qui la séparaient de cet infâme entrepôt.
Essayant de retrouver le lieu désigné, elle ne mit pas longtemps à retrouver le bâtiment portant le nom de la photo.
Dans une ruelle mal éclairée, 5 hommes entouraient à groupes de jeunes filles. L'appel à l'aide n'était donc pas erroné. Les hommes portaient bel et bien des foulards rouges.
Devant cette scène, Celty fut prise d'une vive colère. Elle ne comprendrait jamais le plaisir que certaines personnes pouvaient tirer en agressant des personnes qui ne demandaient que de vivre en paix. Sans réfléchir d'avantage, la motarde ouvrit la main droite et sa faux y apparue. Personne ne l'avait encore remarqué. Elle éclaira alors cette assemblé de plein phare. Les 5 hommes se retournèrent, mais furent aussitôt aveuglés.
Faisant rugir son moteur, elle fonça sur ces derniers, et passa à gauche du groupe, fauchant de son arme le foulard rouge le plus proche d'elle, sans autre forme de procès. Voila tout ce que méritait cette racaille.
Faisant un demi-tour avec son véhicule, Celty s'arrêta et fit face aux agresseurs et agressés. L'homme fauché était tombé au sol, inconscient. Qu'allaient faire les autres foulards ? L'affronté ? La motarde en doutait fortement. Ils allaient très certainement essayer de s'enfuir. Celty fit tourner les poignés de sa moto, prête à démarrer. Qu'ils essaient, seulement ! Ils n'iront pas loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

avatar
I am
Messages : 19
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/08/2015


MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty Dim 6 Sep - 20:41

L'homme souffrant après le coup que tu viens de gentiment lui offrir, il commence à s'énerver très vite. Tu le repousses deux fois avant qu'il ne t'attrape correctement et qu'il commence à dire plusieurs insultes en tout genre. Une lumière vient alors l'éclaircir. Tu en profites pour replacer un coup dans ses parties. Déjà un coup ça fait mal, alors deux... quel homme aimerait être à sa place. Il doit même pleurer. Tu t'en fichais, comme si une pourriture pareille pouvait toucher à ton si jolie corps et il est encore sain alors personne n'a le droit d'y toucher. Quoi qu'il en soit, tu as bien profité de cette lumière. Quelle était cette lumière ? Tu ne savais pas. Après avoir repoussé et frappé le rouge, tu t'étais tournée vers cette lumière, passant ta main sur ton visage. Enfin, plus sous tes yeux afin de ne pas être trop éclairée. Tu n'arrivais pas à percevoir qui s'était mais une moto, ta première pensée était... ''non ce n'est pas possible ??'' car tu pensais à la motarde sans tête sans y croire.

La moto s'approche, tu recules et trébuches sur un objet que tu n'arrives pas à identifier. C'était bel et bien elle. La motarde sans tête. Tu étais bluffé et elle attaqua les hommes assez rapidement, tu n'as pas réellement compris la situation. Tu te relèves rapidement, les hommes se sont rapidement enfuis et ton groupe d' 'amies' aussi. La motarde sans tête allait aussi s'enfuir, tu tends le bras « Attendez- ! » Tu ne voulais pas qu'elle parte, tu pouvais enfin la voir de plus près, lui parler. Savait-elle parler ? Tu ne penses pas. Si oui, elle a une tête ? Mais si elle ne sait pas, comment elle fait pour communiquer ? Elle ne communique pas ? Tant de questions sans réponses. Tu aurais sûrement pu avoir les réponses en demandant à Dotachin et les autres, mais tu n'y avais pas pensé haha- Mais maintenant, il fallait la faire rester ici mais comment ? Tu n'en n'avais pas la moindre idée... alors tu improvises. C'est pas forcement la meilleure des choses à faire, mais t'as pas le choix sur le coup.

« Ça ne sert à rien de les poursuivre ! Etto- ... Il- ils ne vont pas revenir de toute façon, vu que-- vous êtes là maintenant ! » Tu ressens une petite douleur au niveau de ton pied. Ta jambe te fais descendre d'un étage, tu lâches quelques gémissements de douleur. Tu as dû te faire ça quand tu as trébuché il y a à peine quelques secondes. Tu t'accroupis pour voir si ta cheville est en forme. Tu ne vois rien, peut-être que c'est juste sur le coup que tu t'es fais mal ? Tu te relèves, faisant un pas boiteux. « Uuh- » T'as quand même un peu mal. Est-ce que la motarde va partir sans toi ? Ça serait bien dommage... ce n'est pas tout les jours qu'on a l'occasion de voir une légende urbaine de prêt. Tu aimerais vraiment en apprendre plus sur elle. Savoir son quotidien et autres ! T'as vraiment, vraiment envie d'en savoir plus, mais peut-être qu'elle a autre chose à faire aussi, tu devrais le comprendre Akina.

Être une légende urbaine ne doit pas être toujours facile.

désolé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

avatar
I am
Messages : 82
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 15

MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty Lun 7 Sep - 18:50

Le moteur de la moto rugissait de plus belle, preuve de la colère impitoyable de Celty. La motarde était prête à démarrer au moindre mouvement suspect, à la moindre tentative d'attaque ou de fuite de cette bande d'incapables. Derrière ces derniers, elle vit le groupe de filles s'enfuir en courant. L'une d'elle tourna brièvement la tête avant de disparaître à l'angle d'un mur, suivant le reste de ses copines.
Les foulards rouges restaient stupéfaits, comme surpris qu'une légende urbaine se soit déplacée pour eux, des banlieusards sans grande importance et invisibles aux yeux du monde. Certains gardaient les yeux rivés sur elle, d'autres regardaient leur ami au sol qui n'esquissait plus un seul mouvement.
Enfin, l'un d'eux parla brusquement sur un ton affolé, et le groupe s'enfuit sans demander son reste.
Celty l'avait prévue. Ces pleutres avaient suffisamment de courage pour s'en prendre à un groupe d'adolescentes, mais pas à une chose qu'ils considéraient à peine humaines. Dès que le danger devenait trop grand, hop, tout le monde disparaît.
La Dullahan démarra, prête à suivre ses ennemis jusqu'au bout de la ville s'il le fallait. Mais alors que la moto prenait de la vitesse, une voix retentie sur le coté :

"Attendez !"

Freinant par reflexe, Celty tourna ses phares sur la gauche. Au sol se trouvait, allongée, une des jeunes filles agressées. Perdue dans la cohue, elle avait visiblement trébuché contre le bord du trottoir. La jeune fille reprit la parole d'une petite voix :

"Ca ne sert à rien de les poursuivre ! Etto...Ils...ils ne vont pas revenir de toute façon, vu que vous êtes là, maintenant !"

Celty resta interdite quelques secondes. Certes, ils n'allaient pas revenir, et c'était bien pour cette raison qu'elle voulait les poursuivre ! La motarde tourna la tête en direction de la ruelle salle et mal éclairée par laquelle les truands s'étaient enfuis. Il n'y avait plus rien ni personne. Ou étaient-ils passés, maintenant ? Etaient-ils dans d'autres rues ? Ou bien étaient-ils rentrés se terrer dans les bâtiments ? Si elle avait eu une bouche, Celty aurait soupirer. Elle détestait laisser une proie s'échapper. Non pas qu'elle aimait se battre contre eux, mais ils ne payeraient pas pour le mal qu'ils avaient fait...
La jeune fille se leva, difficilement cependant. Elle essaya de faire un pas, mais sembla avoir mal.

"Uuh !"

Effectivement, à son pas boitillant, la motarde comprit que quelque chose n'allait pas.
Démarrant doucement, elle se rapprocha lentement de la jeune fille. Arrivée en face d'elle, Celty regarda la jambe de cette dernière. Saignait-elle ? Avait-elle quelque chose de cassé ? Elle ne vit rien de suspect. Mais elle n'était pas médecin. Si Shinra avait été là, il aurait été plus à même de dire si cela était grave.
La motarde sans tête regarda alors le visage de la jeune fille. Elle paraissant plus jeune que le reste de ses amies. Peut-être ne l'étaient-elles pas réellement, sinon, elles ne l'auraient pas laisser en arrière.
La Dullahan fit disparaître sa faux. Tout danger était écarté. Elle sortit son portable et tapa rapidement sur le clavier. Enfin, elle tendit l'écran sous les yeux de la jeune fille :

"J'ai reçu votre message à l'aide. Vous allez bien ? Rien de cassé ?"

Peut-être les voyous avaient-ils eu le temps de faire plus de mal qu'il n'y paraissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

avatar
I am
Messages : 19
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/08/2015


MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty Sam 12 Sep - 9:29

La légende urbaine s'était approchée de toi. Oui, toi Akina. Tu te demandais pourquoi ? Et ta paranoïa fit présence. Peut-être que la motarde sans tête était méchante au final ? Peut-être qu'elle te voulait car tu étais la seule dans cette rue pourrie. Une vieille rue mal éclairée avec des vieux bâtiments. Mais comment as-tu pu suivre les filles jusqu'ici ? La prochaine, tu vas faire plus attention, ça c'est sûr. Tu regardes la motarde s'arrêter en face de toi et elle tape... quelque chose sur son téléphone ? Tu venais de comprendre que c'était son moyen de communication. Que voulait-elle te dire ? Elle écrivait rapidement, ça se voyait qu'elle était habituée à écrire... et elle tourne son téléphone vers toi. Tu pouvais donc lire ce qu'elle voulait te dire.

« J'ai reçu votre message à l'aide. Vous allez bien ? Rien de cassé ? »

Tu ne le savais pas, mais la femme sans tête était donc vraiment chez les dollars ? Tu n'avais entendu que des rumeurs à ce sujet et tu n'y croyais pas ? Tu trouvais ça étrange qu'une légende urbaine ait rejoint les dollars... mais à ce que tu peux le voir. Il n'y a que comme ça qu'elle a pu voir ton message. Peut-être qu'elle était un super héros ? Le jour elle est épicière et le soir quand les habitants ont besoins d'aides, elle se 'transforme' en légende urbaine ? Haha– Akina a de drôle d'idée et c'est bien ça qui est drôle. Elle te demandait donc si ça allait ? Tu réfléchis cinq secondes avant de répondre. C'est vrai que tu n'allais pas si bien que ça, ton pied te faisait mal, tu ne sais même pas sur quoi tu es tombée. Sûrement sur une canette ou une bouteille en verre... Tu pensais plus à une bouteille en verre mais tu restes incertaine. Avant de répondre tu sors rapidement ton téléphone pour voir les réponses que tu avais reçues. Tu lis pas trop car t'as pas vraiment le temps, tu prends juste la peine de taper que tout est réglé. Après ce petit message posté, tu verrouilles ton téléphone et tu le remets dans ta poche.

« Je pense que ça va– »

Ta phrase n'avait pas été conclue car ton pied te faisait mal. Tu as dû mal retomber. Enfin, tu espères, la douleur ne sera que passagère. Tu avais lâché un petit gémissement de douleur et tu entends plusieurs personnes. Ils revenaient ? Tu vois le double... non, peut-être le triple des personnes, certains avaient des foulards rouges, d'entre n'en n'avaient pas. Une coalition entre petit rebelle du coin sûrement. Tu n'étais pas en mesure de l'aider avec ton pied... et tu n'as pas la force de frapper non plus. Puis surtout, tu n'as pas tes bombes lacrymogènes alors t'es un peu faible sans. C'est bien triste. Tu es bloquée. Tu n'avais pas eu le temps de dire à celle-ci qu'ils étaient de retour et plus nombreux. Une quinzaine ou une dizaine, tu n'as pas vraiment pris la peine de compter. Et oui, dans ce genre de situation, tu n'as pas que ça a faire. « ELLE EST LÀ !! » Criaient-ils. Ils avaient l'air d'en vouloir plus à la motarde qu'à toi mais bon... T'es quand même au centre de l'action

« Qu'est-ce qu'on fait.. ? »

Oui, on. Si la motarde noire est dans les dollars, c'est donc ton allié sur ce champ de bataille. Tu ne veux pas repartir seule, malgré que ce soit une légende urbaine, elle pourrait se faire avoir qui sait ? Ça peut arriver un jour. Alors tu préfères savoir que vous êtes toutes les deux sorties indemnes de ce combat. Maintenant reste à savoir comment fuir. Tu pourrais monter derrière sa moto ? Mais sans son autorisation, tu ne le feras pas. De toute façon, elle allait de donner les indications de ce que tu devais faire. On peut te comparer à un joueur blessé, il vaut mieux te mettre à l'écart cette fois. La prochaine fois, tu devrais au moins mettre une de tes 'armes' dans ton sac. Ça te serait vraiment utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

avatar
I am
Messages : 82
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2015


Fiche
Feuille de personnage:
Avertissements:
0/0  (0/0)
Points: 15

MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty Dim 20 Sep - 13:25

Après avoir lu la question que Celty lui avait posée, la jeune fille sembla réfléchir quelque peu. Puis, sans répondre, elle sortit son portable et regarda quelque chose. En se penchant, la motarde la vit écrire sur le site des Dollars que tout était réglé. Après cela, elle le rangea et répondit enfin.

"Je pense que ça va."

A peine eu-t-elle terminée sa phrase que des voix se firent entendre au coin de la rue. De nombreuses voix. Et ces dernières se rapprochaient. Enfin, surgissant dans la ruelle comme un raz-de-marée, Celty vit qu'il s'agissait des foulards rouges revenant à la charge...avec des renforts. Plutôt que d'être 5, ils étaient à présent 15. L'un d'eux les pointa du doigt en criant :

"ELLE EST LA !"

Le groupe courra alors vers elle en criant. Surement espéraient-ils obtenir une certaine gloire à vaincre une légende urbaine.
A ses coté, elle entendit l'adolescente demander :

Qu'est-ce qu'on fait ?"


Si elle avait eu une bouche, Celty aurait voulut dire à la jeune de fille de rester en arrière, de courir, de fuir loin de ce lieu mal famé ! Malheureusement, le groupe avançait trop vite pour qu'elle n'ai le temps d'écrire quoi que se soit. Devant agir vite, elle fit apparaître sa faux dans sa main droite et repoussa derrière elle la petite de sa main gauche. Peut-être comprendrait-elle. Empoignant le guidon de sa moto, le moteur rugit, et la monture qui hantait cette dernière se mit à pousser son cri macabre et fantomatique. Phare allumé, la motarde fonça sur le groupe de truands. Beaucoup s'écartèrent. Ils n'étaient pas débiles à ce point là. Laissant sa colère parler, Celty donna un grand coup de faux à sa droite. Elle vit alors 2 des foulards rouges tomber au sol. Faisant un demi-tour, la Dullahan repartit à la charge. La plupart des gars fonçaient sur elle, armés de couteaux, de battes, de barres de fer. Mais aucun ne parvint à l'atteindre. Sa moto était trop rapide, et les assauts de sa faux en éliminait 2 à chaque coup. Ils étaient si nombreux qu'il suffisait de frapper aux alentours pour les toucher.
Sortant de la mêlée pour faire un point sur la situation, Celty vit qu'un tier des criminels gisaient au sol. D'autres s'obstinaient à courir vers elle, certains restaient en retrait. Mais un autre partie s'approchait dangereusement de la jeune fille. Voyant cela, la motarde ne réfléchit plus, et fonça à toute allure. Elle n'osait imaginer ce que cette petite subirait si elle venait à se faire enlever. Mais elle se trouvait trop loin, et les foulards rouges trop près de leur but. La Dullahan invoqua alors la matière noire qui résultait de son corps, cette fumée de constitution solide. Avec, elle forma un barrage aux criminels et les repoussa sans ménagement en arrière. Cela lui donna le temps d'arriver à la hauteur de la jeune fille.
Une fois cela fait, elle s'arrêta, prit l'adolescente et la posa à l'arrière de la moto. Devant eux, les foulards rouges continuaient d'arriver, toujours aussi désireux d'en découdre. Celty les aurait facilement fauché les uns après les autres, mais elle craignait pour la sécurité de la jeune fille. Si un seul de ces incapables venait à échapper à son regard et à atteindre la petite, elle s'en voudrait éternellement. Démarrant brusquement, elle emprunta une route perpendiculaire à la rue dans laquelle elle se trouvait et roula le plus vite possible, loin de cette ruelle mal éclairée et de cette bande de malfaiteurs. Une fois revenue dans une partie de la ville plus "fréquentable", Celty écrivit, sans s'arrêter, un message sur son portable. Elle le mit ensuite sous les yeux de la jeune fille :

"Promets-moi de ne jamais retourner dans des endroits aussi peu recommandables que celui dont je viens de te sortir."

Elle n'avait nulle envi de voir une personne qu'elle avait réussi à sauver risquer à nouveau sa vie, et surtout en recommençant les même erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Behind The Night 》Akina × Celty

Revenir en haut Aller en bas

Behind The Night 》Akina × Celty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Akina Hyunseg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! :: Zone de RPG :: Le grenier-